Repenser le maintien à domicile…

Maintien à domicile La Baule, Guérande, Pornichet, Saint Nazaire

Vouloir continuer à vivre chez soi le plus longtemps possible est le souhait exprimé par une grande majorité des seniors et des personnes à mobilité réduite (PMR). Néanmoins, avec la perte d’autonomie, le maintien à domicile oblige une organisation très minutieuse. Quelles conditions pour rester chez soi en toute sécurité ? Dans quelles conditions le maintien à domicile est-il possible ?

La grande majorité des Seniors (90 %) ayant un âge avancé, veulent le maintien à domicile. Mais lorsque la dépendance physique ou mentale s’installe, il est souvent difficile de continuer de vivre seul chez soi.

Pour pouvoir rester dans son domicile dans les meilleures conditions, plusieurs critères doivent être réunis : la santé, l’environnement familial, l’adaptation de l’habitat, le niveau de ressources

Maintien à domicile passe par la disponibilité de la famille
La famille représente la solution du maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie. La famille la plus proche doit être en mesure d’aider les parents dépendants en venant leur rendre visite régulièrement afin de prévenir la solitude. Néanmoins, il sera indispensable de trouver des solutions alternatives pour rassurer l’aîné en situation de dépendance. Pour exemple, l’abonnement à un service de téléassistance permettant une intervention rapide en cas d’urgence. Pour simplifier le maintien à domicile, des professionnels du service à la personne et d’aide à domicile peuvent assister les aidants familiaux, sans pour autant s’y substituer.

Adapter votre logement pour le maintien à domicile !
Pour continuer à vivre chez soi, il est souvent indispensable d’adapter l’environnement immédiat des personnes concernées. Confort et sécurité sont les maitres-mots pour retarder la perte d’autonomie.
L’aménagement de l’habitat est la condition sinéquanone du maintien à domicile des personnes dépendantes.
L’adaptation de la maison ou de l’appartement aux besoins de la personne dépendante doit permettre d’assurer sa sécurité dans son environnement immédiat :

  • Élargissement des portes
  • Installer des portes à galandage
  • Fauteuil monte-escaliers
  • Remplacement de la baignoire par une douche plain-pied
  • Pose de barres de sécurité
  • Déclenchement automatique de la lumière
  • Installation d’un visiophone
  • Nez de marche antidérapant…

Plus de 400 000 personnes de plus de 65 ans font une chute à leur domicile chaque année. C’est pourquoi il est indispensable de revoir toute l’organisation de l’habitat en fonction du degré de perte d’autonomie.

La domotique favorise le maintien à domicile !
Confort, Sécurité, Economie, Santé – La domotique offre une simplification allégeant le poids des actions quotidiennes pour ceux qui manquent d’autonomie et pour apporter un réel confort. Elle permet également de maintenir la qualité de vie à domicile.

Domotique et sécurité 
En ce qui concerne la sécurité de nombreux systèmes existent : détecteurs d’ouverture de portes et de fenêtres, interphone, visiophone en liaison avec des prestataires extérieurs ou internet. Les systèmes de téléassistance permettent de visualiser, de communiquer instantanément avec une tierce personne qui en cas d’urgence alertera les secours.

Domotique et confort de vie 
Un système domotique permet de piloter à distance les équipements électriques de l’habitat : Ouvrir et fermer ses volets, ouvrir et fermer portail et porte de garage, déclencher l’ouverture d’un store banne, ouvrir et fermer les lumières, gérer son chauffage, mise en route programmée des machines (linge, vaisselle ..)

Domotique et santé
De nombreux systèmes domotiques appliqués à la santé aident le maintien à domicile. C’est le cas pour les capteurs de mouvements, qui en cas de situation anormale envoient une alerte à un référent (famille, aide-soignant ..). Le bracelet détecteur de malaise ou de chute déclenche automatiquement une alarme pour une prise en charge immédiate.